LOU : le point sur les blessures

Le début de saison du Lyon Olympique Universitaire Rugby est marqué par de sérieuses blessures. A l’aube d’un mois de novembre important dans la course aux playoffs, faisons un petit point sur les blessures des joueurs lyonnais.

Saison déjà terminée pour Armitage

Il devait être l’un des joueurs majeurs de la saison lyonnaise. L’un des symboles de l’ambition du LOU, candidat déclaré aux playoffs voire même au titre. Problème  : dès la première journée de championnat, Delon Armitage a dû mettre un terme à sa saison. En cause : un choc lors de la rencontre face au Stade Toulousain (match nul 16-16) qui lui vaut une grave entorse antero-externe. Armitage a été opéré à la Clinique Mermoz dans la foulée et est éloigné des terrains pour 10 mois. Rendez-vous en 2018-2019 pour l’international anglais.

La charnière dégarnie

Plus récemment, début octobre, lors du match face à Grenoble (victoire 34-6), le LOU a perdu son demi de mêlée Baptiste Couilloud. Manque de chance, cette blessure est intervenue lors des derniers instants de la victoire. Sur un placage de Loic Godemer, le troisième ligne grenoblois, l’international français s’est fracturé le péroné. Son absence devrait durer entre 4 et 6 mois. On devrait donc revoir Couilloud pour les phases finales du championnat. On espère également pour lui qu’il reviendra à son meilleur niveau rapidement afin de pouvoir disputer la Coupe du Monde avec le XV de France.

Une semaine plus tard, c’est un autre demi de mêlée qui était gravement touché. Blessé à l’échauffement du match face au Racing 92 (belle victoire lyonnaise 13-19), Jonathan Pelissier va lui aussi manquer plusieurs mois de compétition puisqu’il va devoir subir une intervention chirurgicale sur son ménisque du genou droit. Un coup dur pour le LOU qui devra se passer. Pelissier devrait revenir à la compétition début 2019.

Les autres blessés

Autre blessé grave : Jone Tuva. L’ailier fidjien a, comme Baptiste Couilloud, été victime d’une fracture du péroné. Il sera lui aussi absent des terrains pour les 6 prochains mois.

Après des soucis aux adducteurs et en l’absence de Couilloud et Pelissier, le LOU pensait pouvoir compter sur Jonathan Wisniewski. Malheureusement, lui aussi va devoir passer par la case opération puisqu’il a subi une fracture de la main.  Il devrait faire son retour sur les terrains en fin d’année 2018. Le demi-d’ouverture arrivé cet été en provenance du RC Toulon a marqué 55 points depuis le début de saison avec le LOU.

Plus d’infos sur le LOU

Retrouvez les dernières infos rugby :